Qu’est-ce que l’Edge Rank de Facebook ?

Edge Rank, sous ce mot un peu barbare se cache un algorithme qui permet d’accroître la visibilité de ses publications. C’est un peu comme le Graal, on se doute qu’il existe mais personne ne sait vraiment de quoi il est fait. Même si on a quelques pistes …

L’Edge Rank ou le messie des Community Managers

Faire une publication, soigner et publier ses posts, c’est bien. Mais le plus important c’est d’être vu ! Or, la légende dit que seul 20 à 30% des fans voient une publication d’une page Facebook s’afficher sur leur fil d’actualité. C’est peu surtout lorsque l’on sait que Facebook restreint de plus en plus la portée de ses pages. Et oui, c’est le principe du Shared Media, c’est Facebook qui décide ! Atteindre ses fans sans payer Facebook, cela reste possible. Mais comment savoir que sa publication a fonctionné (ou en langage web que son Edge Rank est bon) ?

Tout est une questions d’interactions

Si on ne sait pas exactement de quoi est fait l’algorithme de l’Edge Rank, voici quelques indices qui nous permet de savoir si on est dans le bon:

  • Le nombre de likes ou de réactions (les nouveaux emojis quoi) sur une publication
  • Le nombre de commentaires sous une publication
  • Le nombre de partage
  • La fréquence de publications, d’où l’importance d’avoir un planning éditorial
  • La récence de la publication. Facebook est un réseau vivant donc une publication datant de plus de 24h a peu de chance d’être vue. Tout se joue donc dans les premières heures.
  • Le « poids » du post, c’est à dire si la publication possède un lien, une image ou même une vidéo.

3 indices visible « à l’oeil nu » pour savoir si le contenu proposé est viral ou non. D’ailleurs, les medias utilisent cette référence lorsqu’une vidéo a fait le buzz pour dire qu’elle a été partagé « x millions de fois sur Facebook ».

Les propriétaires des pages doivent l’analyser

Lorsque l’on administre une page Facebook, on a accès à quelques infos qui peuvent valoir de l’or…

  • La portée, c’est à dire, le nombre de fois où la publication s’est affichée sur un fil d’actualité (ce qui ne signifie pas qu’elle aie été vue ou qu’elle intéresse)
  • Le nombre de vues ou de clics, là, on est dans le concret, une vidéo avec beaucoup de vues est très bon signe
  • Les statistiques Facebook. En tant qu’administrateur, l’onglet statistique permet de voir la progression du nombre de fans mais aussi les publications qui ont fonctionnées. Ce qui permet de savoir quel contenu poster et quand. Un sésame si on veut faire un planning éditorial correct.

Au final, l’équation est simple…

Comment savoir si sa publication a marché reste assez simple, il suffit de l’analyser. Plus un post aura de likes, de commentaires et même (oh but suprême) de partages, plus l’Edge Rank sera bon. Pourquoi ? Parce que l’ensemble de ces 3 interactions augmentera la portée de la publication, donc la visibilité, donc le nombre de clic, donc le nombre de réaction. Vous suivez ?

Like / Commentaire / Partage restent la Poule aux Oeufs d’Or d’un contenu viral. Certains n’hésite plus à mettre un titre aguicheur dite putaclic pour attirer de l’engagement sur une publication. Une habitude à perdre, Facebook ayant déclaré la guerre à ce genre de pratique depuis peu.

Laisser un commentaire

[62245960]