La Social TV mais … kézako ?

La Social TV était, il y a encore quelques années, inimaginable. Plus qu’une tendance, elle est rentrée dans les us et coutumes du média télévisuel.

La Social TV concrètement, c’est quoi ?

Le principe est plutôt simple : utiliser les réseaux sociaux pour créer de l’engagement autour d’un programme TV.
Cela peut-être via un hashtag, via des teasers ou de l’interaction. Les hashtag #ONPC (pour « On est pas couché ») et #SS10 (pour « Secret Story 10 ») pullulent souvent en Trend Topic. « Touche pas mon poste » ou encore « Fort Boyard » postent régulièrement quelques minutes de l’émission à venir pour pousser l’internaute à regarder le programme. Certaines séries comme « Cut » ou « Hero Corp » n’hésitent pas à être transmédia en créant une websérie à côté du programme TV.

La Social TV se définit par une stratégie cross canal qui vise à utiliser différents canaux (ici la TV et Internet) pour promouvoir un produit ou un service. Une pratique récente mais qui n’a pas tardé à rentrer dans les mœurs.

La Social TV ou l’acceptation d’Internet

Pour rappel, il y a encore moins de 5 ans, Internet n’était pas considéré comme un média. Le web a longtemps fait sourire les professionnels du milieu, les Youtubeurs étaient des amateurs dont ils se moquaient, et les personnes allant sur les réseaux sociaux n’étaient pas encore « des cibles ». Clairement, la TV s’est laissé un peu dépasser pour finir par changer sa veste d’épaule. N’oublions pas que derrière Studio Bagel ou encore Golden Moustache se cachent des productions de Canal + et M6. Une production télévisuelle qui finance des collectifs de créateurs de contenus sur Internet…hum….

La Social TV ou le principe de la viralité

Aujourd’hui, le terme Social TV ne s’utilise plus, tellement elle semble naturelle. En à peine quelques années, elle a envahie nos réseaux sociaux, Twitter en tête. Une preuve? Combien d’animateurs ou d’artistes se vantent d’avoir mis leur hashtag en TT. Concrètement, les twittos débattent avec un même hashtag, le nombre de tweets explose, le mettant en Trend Topic. Or Trend Topic (ou TT pour les intimes) = visibilité = viralité. Et sur quoi se mesure un succès sur les réseaux sociaux ? Sur la viralité ! BAZINGA !

La cible parfaite ? Les ados friands, nés avec Internet et qui vont naturellement commenter leur émission ou film préférés. Ou les « webineux » (les mauvaise langues diront les gauchos hipsters) dont Internet est leur métier ou passion et qui commentent des débats ou des émissions. D’ailleurs assez souvent, ça parle d’idéologie et c’est assez houleux 🙂 #SortLesPopcorns

Des cibles parfaites qui expliquent que « On est pas couché », « Secret Story » ou « Danse avec les stars » reviennent souvent en TT. Et qu’ils font les choux gras de la presse aussi… Ça fait vendre et les réseaux sociaux font référence ! Ce qui n’a pas échappé aux marketers et publicitaires qui n’hésitent plus à créer leur propre hashtag autour d’un programme TV ou d’un événement. Conclusion: la viralité, y a que ça de vrai !

 

Laisser un commentaire

[an error occurred while processing this directive]