Buffer ou mon outil préféré pour planifier mes publications

Mais comment font les marques ou un artiste pour ne pas manquer une publication ? La réponse est toute simple, ils utilisent un outil de planification. Le plus connu est Hootsuite, mais ma préférence va à un autre outil : Buffer !

Pourquoi planifier ses publications ?

Lorsqu’un Community Manager établit un planning éditorial, il serait laborieux pour lui de tout publier à la main. Pour cela, il planifie ses publications sur les réseaux sociaux sur un outil de Social Media Management. C’est à dire que le CM écrit en avance son post avec le texte et la photo voire le lien qui va bien, puis il programme le jour et l’heure du post. C’est déconseillé parce que l’on ne communique pas de a même façon selon le réseau social, mais le CM peut aussi envoyer le même post simultanément sur les réseaux de son choix : Facebook, Twitter, Linkedin, Instagram ou même Google + !

Un choix large d’outil de Community Management

Les bons outils style Co-Schedule sont souvent payant, ce qui est rentable si l’on travaille en freelance ou dans une agence web mais quelle option pour ceux qui peuvent se suffire d’un outil gratuit ?
On parle souvent d’Hootsuite qui a une version gratuite mais si l’on veut accéder à ses statistiques, cela devient payant. Si l’on peut planifier ses posts, impossible donc de savoir le taux d’engagement sur celui-ci (clics, likes, partages…). Et c’est justement sur ce point que Buffer m’a séduite. En plus d’être très facile d’utilisation, il permet de savoir sous chaque post, le nombre de clic/like/partage/mention/portée de celui-ci.

Buffer-engagement

Buffer ou la simplicité d’utilisation

Comme pour tout outil de Community Management, on connecte ses comptes réseaux sociaux à l’outil de Buffer. Puis, on planifie ses posts en cliquant sur le réseau social voulu. Attention, dans la version gratuite, on ne peut dépasser 10 publications par jour et par réseau social,  ce qui est largement suffisant lorsque l’on pratique à un petit niveau ou en amateur.
L’avantage de Buffer se tient en 4 points.

  • L’url qui se réduit automatiquement,  ce qui évite de passer par un réducteur d’URL.
  • Une ou plusieurs photos de suggestion pour illustrer très facilement son post.
  • La possibilité de « re-Buffer », c’est à dire, de reposter sa publication.
  • Et enfin, une extension sur les principaux navigateurs qui permet en 1 clic de programmer un article

buffer-schedulebuffer-post

La nouveauté Instagram…

Buffer permet de publier sur les réseaux sociaux les plus connus : Facebook, Twitter, Linkedin, Google+, Pinterest et depuis peu Instagram.

buffer-account

Pour autant ayant un Windows Phone (#OnJugePas), je n’ai pas pu tester cette fonctionnalité. En effet, publier sur Instagram via Buffer est un peu plus complexe que sur les autres plateformes. Premièrement, il faut se connecter à son compte Instagram. Ensuite, il faut installer sur Android & iOS seulement l’application de Buffer. Une fois, le compte et l’application synchronisés, on peut planifier ses posts sur Instagram. Une seule contrainte, il faut qu’au moment de la publication planifiée, l’utilisateur capte Internet sur son portable puisque c’est de là que partira le post. Mais de nos jours, capter Internet sur son portable est très facilement accessible.

Voilà, un outil simple, fonctionnel et… gratuit. Buffer, je l’ai essayé et je l’ai adopté !

Laisser un commentaire

[an error occurred while processing this directive]