Facebook et sa monétisation

En Septembre dernier, j’ai assisté dans le cadre du Carrefour des assistantes à d’excellentes conférences sur le web digital animées par Louis-Serge de REACLIC. A un moment, il nous a expliqué que la gratuité des réseaux sociaux professionnels (Linkedin et Viadéo en tête) serait très bientôt de l’histoire ancienne et que c’était donc maintenant qu’il fallait démarcher et se créer une solide e-réputation. Sur le moment, cela ne m’avait pas frappé mais le constat est là: sur les réseaux sociaux, nous ne nous appartenons plus! La récente décision d’Instagram d’exploiter les photos de ses utilisateurs en est un parfait exemple.
Un autre exemple qui souligne bien cette tendance à monétiser sur le dos de ses utilisateurs:Facebook!

Ce n’est pas nouveau me direz-vous? Bah si…
Parce que depuis quelques mois, si l’administrateur ne monétise pas sa page fan (donc paye!), nos publications ne s’affichent pas sur le fil de tous nos followers. Diminuant ainsi la visibilité et l’impact de sa page fan. La seule solution est de leur demander d’ajouter notre page fan “aux centres d’intérets” pour avoir une chance d’accéder à toutes nos publications. Lorsque l’on connait la difficulté que peut avoir un Community Manager a faire liker sa page, autant dire que lorsque l’on est amateur et que l’on administre une page fan à petite audience, cela est tout bonnement impossible !
Je m’occupe de la page fan de mon association, et j’ai vu la différence!

Certes, c’est une “petite” page fan, mais le constat est là. En moyenne 50% de mes followers ont accès à mes publications. Et Facebook ne s’en cache pas! Il distingue même les publications organiques et viral: à comprendre un statut vu par un follower ou via un partage…
Et Facebook ne s’arrête pas là. Dorénavant, il nous propose de “promouvoir” nos publications: 5.76€ pour un statut, c’est cher payé!

C’est donc devenu officiel, l’heure des réseaux sociaux gentillets et bon enfant, des partages innocents est belle et bien terminée. Les réseaux sociaux sont devenus monétisable, comme en son temps le référencement avec l’achat de mots-clés. (si rappelle-toi bien, avant que Google ne s’en mêle!)
Le web gratuit n’est plus et dorénavant, pour être vu, il faut y mettre le prix! Cela est bien regrettable car encore une fois, la loi du plus fort et du plus riche a pris le dessus.
Moi qui voulait créer une page Facebook pour mon blog, j’hésite…
Le web est donc en pleine mutation et il prend un tournant que je n’apprécie guère.

Je serais d’ailleurs curieuse d’avoir l’avis d’un ou d’une Community Manager à ce sujet. (Si tu passes par là…)

Laisser un commentaire

[62245960]