Ma théorie du Marc Darcy quand on a des hormones de femmes enceintes…

Je vous avais parlé il y a quelques semaines de ma théorie de l’anémie et de la Belle aux bois dormants.

Théorie qui m’est venu suite à un gros déséquilibre hormonal avec pour conséquence de l’anémie. Ce déséquilibre hormonal, je l’ai toujours, et je sais pas si c’est dû à la fatigue, ou quoi, mais j’ai l’impression d’avoir des hormones de femme enceinte! Non…je vous vois venir, je n’ai pas de polichinelle dans le tiroir vu que je vis comme une nonne depuis un bon moment et où je passe ma vie ou dans mon bureau ou dans mon 20m² qui me sert de monastère, et qu’au dernière nouvelle, je ne suis pas l’Immaculée conception. Pour autant, je vous jure, c’est flippant mais j’ai des hormones qui me jouent des tours, et me manquerait plus qu’ils me pondent des envies de pâtes au chocolat tiens! Et le truc le plus flagrant, c’est que je pleure pour rien, ça en devient même ridiculement drôle par moment. Une anecdote?

La preuve encore hier, lorsque je me suis mise devant le film Bridget Jones 2: l’âge de raison.

Non, ce n’est pas le fait que le film ne soit pas proposé en VO et que le doublage soit horrible qui m’ai fait pleurer…quoique…

Ce film, à sa sortie, je l’avais vu, revu et re-revu. Je le trouvais frais, un bon divertissement mais j’avais alors 10 ans de moins (soit la vingtaine, bordel je me sens vieille) et j’étais loin d’avoir les préoccupations de l’héroïne. En gros Bridget Jones, elle a 30 balais, elle vit seule, pas de mec et a peu de perspectives d’avenir!

Donc forcément, dans ces conditions, ça me parle plus: le tiraillement de se dire que d’un côté: l’horloge biologique fait tic-tac et qu’il serait peut-être un peu temps de se bouger les miches, et de l’autre: une vison du futur pas très claire ni réjouissante qui ne donne pas vraiment envie de se les bouger. Les miches.  Ça c’est pour le Volume 1. Dans le 2e film, elle a un mec et un taf passionnant sauf que, avec le mec y a comme qui dirait un choc culturel qui fait qu’elle ne sent pas DU TOUT à sa place. En effet, le mec en question, il est avocat international, vit dans la haute société, et ressemble à peu près à l’homme parfait alors la Bridget, elle se demande ce qu’il lui trouve à elle: avec son franc-parler, ses gaffes, son mini-appart, son mini salaire et ses rondeurs.

Bref, Bridgets Jones c’est toi et moi et Marc Darcy c’est du Walt Disney….FOUTAISE! Walt Disney, il a au moins le mérite de nous pondre les mecs en  dessin animé plutôt que de jouer l’usurpation d’identité! Déjà Marc Darcy, ça rappelle le personnage d’orgueil et préjugés de Jane Austen, personnage qui fût interprété sur le petit écran par, je vous le donne en mille: Colin Firth.

(oh oui vas-y Colin, fais-moi mal! euh…ça aussi c’est à mettre sous le compte des hormones hein?!)

http://leblogdelhormone.files.wordpress.com/2012/04/colin_firth5.jpg?resize=300%2C225

Et là, la réalité nous a rattrapé: Bridgets Jones est un Walt Disney des temps modernes. Elle veut nous faire croire la Bridget qu’on a TOUTE un bel anglais, avec son accent british, qui nous attends au détour d’une rue…FOUTAISE! Et moi en bonne poire, je me suis prise au jeu et moi qui d’ordinaire ne pleure pas (ou vraiment rarement) devant un film là, j’étais une vraie fontaine.

Avec l’apothéose du délire lorsque à un moment Briget, elle largue son Marcounet d’amour parce qu’elle trouve qu’elle n’a pas sa place dans sa vie. Lui est bien plus supérieur à elle et tout son environnement, ses « amis »et sa situation lui rappelle qu’elle ne sera jamais de son monde. Elle sera toujours plus inculte, plus ronde, plus gaffeuse et elle ne comprend pas pourquoi il s’entiche d’elle plutôt que de se dégoter une fille de son monde: « une fille déjà formidable telle qu’elle est, sans avoir besoin de refaire son éducation ».

« it does that you’re waiting to find someone who is so fantastic just the way she is. That you don’t need to fix her. »

Bon ok, ça sent un peu le vécu cette histoire mais de là à me transformer en madeleine géante, faut pas déconner non plus! Je n’ai jamais été une grande romantique sentimentale, alors dérèglement d’hormone ou pas: c’est pas aujourd’hui que ça va commencer! Et pour pousser encore plus loin, le parallèle, à un moment, Bridget apprend que ses parents vont se remarier pour se donner une nouvelle jeunesse…Mes parents m’ont appris qu’ils voulaient se remarier prochainement, et ma 1ere pensée a été celle de l’héroïne qui ressemblait un peu à ça: « Oh my god, je vais sûrement finir vielle fille et mes parents vont se marier… 2 fois! V.D.M »

Note pour plus tard: Faire d’urgence cette foutu prise de sang et prendre RDV chez mon médecin au lieu de tout remettre au lendemain, nan parce que là, c’est vraiment plus possible…

PS: et si t’es sage, je te raconterai comment hier, j’ai failli tirer ma larmichette devant un épisode d’American Dad. Là, je me suis fait peur…et honte aussi…un peu. (oui, oui, la prise de sang: y a urgence !)

Laisser un commentaire

[an error occurred while processing this directive]